Accueil > Blog > Architectes et décorateurs : des créateurs d’intérieurs aux rôles distincts

Architecture

Architectes et décorateurs : des créateurs d'intérieurs aux rôles distincts

Par Alexis   •   18 septembre 2020   •   Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Le-Pendu-Architectes-et-décorateurs-des-créateurs-d'intérieurs-aux-rôles-distincts

Architecte intérieur : un terme galvaudé.

De quel professionnel s’agit-il ? Un décorateur auquel on semble ajouter « je ne sais quoi ». Un décorateur tel que nous pouvons l’entendre aujourd’hui est un ensemblier. Il est chargé de l’agencement des ensembles décoratifs intérieur : mobilier, tissus, papiers peints, mais aussi des objets les plus divers tel qu’un service de table.

Alors à quoi peut se résumer cette touche inconnue qui fait que l’architecte intérieur et le décorateur exercent une expertise différente ? Imaginons une maison telle que nous pouvons en voir dans les plus beaux magazines d’architecture. Retournons cette maison tête en bas ; tout ce qui tombe n’est pas de l’architecture intérieur. Par extension, tout ce qui est aisément modifiable ou déplaçable est plus relatif de la décoration que de l’architecture intérieur. Admettons comme exemple un papier-peint. Ce dernier, peut-être remplacé très rapidement sans avoir, à démonter, modifier voire démolir quoi que ce soit. C’est de la décoration. 

Imaginons maintenant une cheminée autour de laquelle a été fabriquée une bibliothèque aux mesures exactes de votre pièce, et dans laquelle est intégrée de l’éclairage afin de mettre en avant vos livres et objets de collection. Plusieurs corps de métier doivent être coordonnés afin d’assurer une mise en place ou une modification saine. Un marbrier et un verrier pour votre cheminée, un menuisier pour votre bibliothèque, un électricien pour votre éclairage, et enfin un plâtrier-peintre pour s’assurer d’un passage de réseaux électriques discret derrière un élément de cloison.

-> Besoin d’un conseil ? Rendez-vous ici.

Le métier d'architecte intérieur.

On fait souvent l’amalgame entre le métier architecte intérieur et celui de décorateur. L’architecte intérieur est à la fois compositeur et chef d’orchestre. Il créé le projet et supervise sa réalisation du début à la fin. L’architecte intérieur restaure, rénove, réaménage avec un savoir-faire conjuguant les arts décoratifs et l’architecture.

«  La seule équation qui fera d’un bel intérieur un endroit où vous aimerez vivre, c’est votre scénario.  » – Telle est notre philosophie au sein de l’agence. 

Le sur-mesure est une culture avant d’être un service. Le Pendu. envisage l’architecture intérieur comme un professionnel de l’écoute. Ce n’est que par sa capacité de compréhension de l’usager que le concepteur peut transcender la seule beauté d’une réalisation. Toute sa concentration doit être dédiée à la volonté d’offrir une demeure parfaitement ajustée à son propriétaire.

Un article qui pourrait vous intéresser : Les valeurs essentielles du métier architecte d’intérieur 

-> Notre agence d’architecture pourrait vous aider dans la réalisation de votre projet, cliquez ici.

Architecte intérieur ou décorateur : quelles différences ?

Le rôle premier de l’architecte intérieur est de créer, de transformer des espaces intérieurs. Il apporte une expertise technique par sa maîtrise des métiers du second œuvre, expertise qu’il met en œuvre au service de l’ergonomie des espaces et de leur rendu esthétique final. L’architecte intérieur est compétent pour intervenir à tous les niveaux d’un projet, de la conception à la réalisation des travaux : conception, expertise, évaluation économique, démarches administratives, appel d’offre, suivi du chantier et réception des travaux.

L’architecte intérieur ergonomise : il rend le bâti existant, le plus cohérent possible pour l’usage de son client. 
Le rôle du décorateur d’intérieur est avant tout de conseiller ses clients pour optimiser et harmoniser les espaces intérieurs. Il s’intéresse à la dimension esthétique de l’ensemble de l’espace, sans intervenir sur l’architecture intérieure (murs porteurs, cloisons, façade…).

Le décorateur intérieur veille à créer une décoration parfaitement adaptée au lieu qu’il investit. Il conseille et choisit les matériaux les mieux adaptés au projetLe décorateur intérieur recouvre ; il ne construit pas, ni ne démolit. Il coach, il accompagne son client, dans son appropriation de l’espace, en lui donnant une identité visuelle.

En bref.

Aujourd’hui, la profession d’architecte d’intérieur n’est pas réglementée d’où l’apparition de nombreuses formations courtes (non-éligibles aux assurances décennales) qui prétendent préparer au métier d’architecte d’intérieur. Ces nouvelles sont extrêmement préoccupantes compte tenue du danger que peut représenter une mauvaise conception architecturale.

L’architecte d’intérieur est avant tout un professionnel du bâtiment. On lui attribue par défaut et par habitude, le rôle d’un décorateur, ce qui ne représente qu’une partie de ses compétences. Il est le parfait intermédiaire aux missions respectives du décorateur d’intérieur et de l’architecte

« L’architecture, par la simple raison qu’elle est multidisciplinaire, est une discipline dans laquelle il faut être : Poète, humaniste, bâtisseur, inventeur, homme de science, homme d’art, géographe, topographe, historien, … » – Renzo Piano

-> Besoin d’un architecte d’intérieur pour vos futurs réalisations ? Cliquez ici

Votre projet.

Il est facile de savoir si un objet est beau ou non. Si cet objet nous plaît. Les magazines sont remplis de belles images d’appartements et de villas tous plus sublimes les uns que les autres. La plupart vous seraient invivables.

Notre volonté en tant architectes d’intérieur s’est mue en obsession : vous accompagner dans la conception d’un habitat qui sera la stricte extension de ce que vous êtes.

Nous avons donc créé une page dédiée à vous aider dans la construction de votre projet d’architecture intérieur.

Cliquez sur « Découvrir » pour y accéder. 

Les nouvelles du pendu.

Le journal récurent et informel d’un bureau pas bien porté sur la poésie.