Accueil > Blog > Architecture Haussmannienne – partie 1 : les origines

D’où vient ce style architectural ?

Le style haussmannien est arrivé à l’époque de Napoléon III alors que cet empereur voulait reconstruire et réorganiser toute la ville de Paris. Il va alors pour cela faire appel au Baron Haussmann afin d’effectuer un tout nouveau plan urbain, celui-ci va alors donner naissance à environ 40 000 nouveaux immeubles avec des travaux qui vont durer pas moins de 17 ans.

Ce style est très spécifique et significatif d’un renouveau. On le reconnaît tout particulièrement par ses grandes fenêtres, des façades en pierre de taille agrémentées de longues lignes continues et ses intérieurs ornés de belles moulures.

Repenser la vie

L'ancien Paris

Le Paris d’avant est une grande ville au style moyenâgeux composée principalement de petites ruelles ainsi que de nombreux immeubles indépendants les uns et des autres et pour la plupart insalubre et mal éclairées. A cette époque, les quartiers sont surpeuplés et la pauvreté est extrêmement présente.

L’arrivée d’Haussmann

Le but dans ce projet d’aménagement est de redonner une harmonie et homogénéité au paysage, mais pas seulement. Au-delà d’un aspect esthétique, le Baron Haussmann va repenser toute l’organisation de la ville afin d’avoir plus d’efficacité dans les déplacements, comme les transports communs ou encore la création de grands boulevards et d’espaces verts. 

Une organisation précise

Dans l’architecture haussmannienne, un immeuble est organisé selon 6 étages. La base de ce style est que chacun de ses 6 étages sont dédié à un rôle précis. Ainsi, le rez-de chaussé est à l’époque réservé aux commerces. Cet aménagement est encore d’actualité dans la plupart des immeubles fait pendant cette période. 

Plus nous montions dans l’immeuble, moins la population était bourgeoise. En effet, par l’absence d’ascenseur, les personnes les plus aisées et de la haute bourgeoisie avaient le privilège d’accéder aux étages les plus bas pour ne pas se fatiguer.  Ainsi, à partir du troisième étage, on y trouvait des appartements plus classiques avec des hauteurs sous plafond moins impressionnantes.

architecture haussmannienne blog

Un style particulier

Un extérieur saisissant

La façade d’un immeuble haussmannien est l’essence même de ce style. Elle est constituée de grandes pierres de taille et agrémentée de longues lignes, ce qui donne un effet filant à l’ensemble du bâtiment. Les balcons uniquement présents aux 2èmes et 5èmes étages ajoutent un effet sophistiqué à l’immeuble tout en harmonisant l’ensemble.

Un intérieur nouvellement travaillé

L’intérieur des appartements haussmannien est tout d’abord composé de sols le plus généralement en parquet massif disposé en chevrons, mais aussi quelques fois en tomettes.

 

Des éléments clé 

Les moulures en bois ou en plâtre font tout le charme des appartements de ce style, accompagnées également des grandes cheminées en marbre qui font partie intégrante de l’architecture haussmannienne.

 

Un aménagement innovant

Les appartements sont également célèbres pour leurs grandes entrées qui laissent place à des grandes enfilades de pièces et qui donnent une impression d’ouverture sur l’ensemble de l’espace. Les pièces sont très grandes et le fait qu’elles soient construites avec des larges et hautes fenêtres font qu’elles sont extrêmement lumineuses ce qui est très innovant à cette époque. Les appartements sont généralement composés de nombreux aménagements intérieurs tels que des bibliothèques et des étagères encastrées.



Votre projet.

Il est facile de savoir si un objet est beau ou non. Si cet objet nous plaît. Les magazines sont remplis de belles images d’appartements et de villas tous plus sublimes les uns que les autres. La plupart vous seraient invivables.

Notre volonté en tant architectes d’intérieur s’est mue en obsession : vous accompagner dans la conception d’un habitat qui sera la stricte extension de ce que vous êtes.

Nous avons donc créé une page dédiée à vous aider dans la construction de votre projet d’architecture intérieur.

Cliquez sur « Découvrir » pour y accéder. 

Les nouvelles du pendu.

Le journal récurent et informel d’un bureau pas bien porté sur la poésie.