Prochainement disponible !

Accueil > Blog > Le miroir : détail puissant de l’architecture intérieur.

Sur-mesure

Le miroir : détail puissant de l'architecture intérieur.

Par Alexis   •   25 septembre 2020   •   Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Le Pendu - Le miroir - détail puissant de l'architecture intérieur

Traditionnellement utilisé comme un objet de décoration, le miroir se joue de notre amour propre. L’on aime s’y contempler. Nous l’encadrons afin d’intensifier notre regard. 

Il fût une époque où ce que nous appelons aujourd’hui « miroir » était un morceau de pierre noire polie ; l’obsidienne. Il était considéré comme un véritable bijou. Dans notre précédent billet, nous vous parlions du rapport de l’Homme à la lumière ; le miroir se trouve être l’un de ses principaux soupirants. Il la guide, la fait pivoter, tournoyer, et parfois s’évanouir. 

En architecture, il s’entretient un rapport intime entre le bâti et la lumière. Le miroir, ou plus précisément la réflexion lumineuse est un rendez-vous récurrent entre la réalisation architecturale et son environnement. Il peut en être de même pour l’intérieur. 

Le miroir est le conseiller frivole du regard. Il joue de malice avec la lumière afin de guider, tromperhypnotiser. Employé comme un matériaux, il transcende le narcissisme qu’il arbore dans sa condition d’objet. Il devient le compagnon espiègle de l’architecte intérieur, effaçant apparemment les lois de la physique.

-> Besoin d’un conseil ? Rendez-vous ici.

L’utilisation du miroir dans l’architecture intérieur.

Utilisé comme matériau ou comme objet, le miroir est le compagnon malicieux de l’architecte intérieur, lui permettant de jouer avec la lumière, les volumes, de suggérer discrètement ou au contraire de mettre sous les projecteurs tel ou tel élément, pièce…

“ Regarder le détail ” Louis XIV

Dans ce salon, le miroir est utilisé de façon suggestive, par touche discrète : avec l’écran de télévision intégré dans le miroir, comme suspendu dans le vide.

Réalisation Le Pendu Architecture d'intérieur - Projets premiums et sur-mesure à Lyon

Dans cette réalisation de l’agence Philippe Magnin du Sauzey, c’est un savant jeu de lumière et de reflet, entre les fenêtres et les miroirs, ces derniers étant utilisés comme matériau, comme revêtement mural.

Il est difficile de faire la différence entre ce qui est miroir et ce qui ne l’est pas. Cette utilisation originale du miroir, agrandit la chambre, tout en laissant circuler la lumière pour un rendu très lumineux.

Le Pendu - le miroir détail puissant de l'architecture intérieur - Philippe Magnin du Sauzey - sidney jarry

Ici, dans la salle de bain de la Suite Jardin de l’hôtel le Crillon, les miroirs agrandissent la pièce, donnant une impression de profondeur, d’infini. Les miroirs laissent circuler la lumière notamment autour du lavabo en marbre, qui semble en lévitation, suspendu, donnant l’illusion de sa légèreté. 

Le Pendu - le miroir détail puissant de l'architecture intérieur - hotel le crillon

L’utilisation du miroir dans l’architecture.

Les miroirs ont été intégrés depuis longtemps dans l’univers du bâti : de la galerie des Glaces (ou Grande Galerie) du château de Versailles construite au XVIIe siècle, jusqu’aux gratte-ciels réfléchissants du XXI siècle. 

Le Pendu - le miroir en architecture intérieur - Grand Bazar Lyon

© Le Nouveau Grand Bazar de Lyon (France), conçu en 2007 par le cabinet d’architecture
de Jean-Pierre Buffi

C’est d’ailleurs la célèbre galerie des glaces avec ses murs couverts de miroirs, qui donnèrent l’idée à Pieter Stuyvesant (gouverneur de la cité de La Nouvelle-Amsterdam), de créer sa première version de la maison de miroirs, en 1651.

L’ancêtre du palais des glaces ou palais du rire fréquent dans les fêtes foraines était né ; mettant en avant un autre usage du miroir : le divertissement. En effet, comme son nom l’indique, le palais du rire, ce labyrinthe composé de vitres ou de murs recouverts de miroirs déformants (ou non), fausse notre sens de l’orientation, modifie notre reflet, caricature notre image, nous incitant à rire de nous même, à nous amuser.

Des milliers d’œuvres  à travers le monde utilisent le miroir comme une matière plastique qu’ils manipulent, tordent, étirent etc.

Il est même devenu une matière particulièrement prisée par les architectes, pour ses propriétés réfléchissantes et son incapacité à se détériorer ou à se corroder.

Placé dans une structure existante, il crée une impression d’infini ou une illusion d’optique déformant la réalité ; amplifie un effet de grandeur, de luminosité …

Le Centre commerciale Tokyu Plaza à Tokyo, en est un exemple avec cette mosaïque de miroirs de tout angle, formant un tunnel de transition entre la rue et l’intérieur du bâtiment, reflétant les spectateurs ou clients, ainsi que l’espace environnant des milliers de fois, tel un kaléidoscope.

-> Notre agence d’architecture pourrait vous aider dans la réalisation de votre projet, cliquez ici.
Le Pendu - le miroir en architecture intérieur - Complexe commercial Tokyo - architecte Hiroshi Nakamura

© Le complexe commercial Tokyu Plaza, situé en haut de l’avenue Omotesando, à Harajuku (Tokyo),

de l’architecte Hiroshi Nakamura.

Un autre exemple d’utilisation du miroir comme matériau, avec cette maison située dans une forêt à proximité de Varsovie, dont les parois du rez-de-chaussée sont recouvertes de miroirs, réfléchissant la nature environnante.

La maison se fondant complètement dans la forêt, ne faisant plus qu’un avec son environnement ; le premier étage semblant flotter, en lévitation au-dessus du sol.

Le Pendu - Le miroir architecture - Izabelin House - Reform Architekt

© “The Izabelin House” ou maison miroir, par les architectes du studio polonais © Reform

À l’école de musique de Louviers, dans l’Eure, le miroir sublime les vestiges du monument existant et exprime la nouvelle vocation du lieu : une vitrine sur la musique, sur la transmission, sur le plaisir de l’art partagé.

Ici, la grande salle d’orchestre occupe un volume lisse en verre, au-dessus des ruines de l’aile nord, composante à part entière du paysage, en reflétant l’eau, la pierre et les feuillages. Un mariage réussi entre les vieilles pierres, l’ancien et les matériaux contemporains.

Le Pendu - Le miroir architecture - Ecole de musique Louviers

© la nouvelle école de musique de Louviers, dans l’ancien couvent des Pénitents (unique monastère

sur l’eau en Europe), restructuré par l’architecte Bruno Decaris. ©Ville de Louviers – 2019

L’artiste coréenne Kimsooja, quant à elle, utilise les miroirs pour créer un effet de verticalité. Avec son Crystal Palace ou Palais de Crystal à Madrid, elle mêle la structure architecturale du bâtiment avec des miroirs au sol, pour élargir et unir l’espace.

Elle multiplie une forme et un environnement pour accentuer l’atmosphère, permettant l’immersion du spectateur, qui peut ainsi laisser libre cours à son imagination.

Le Pendu - Le miroir architecture - Kimsooja Crystal Palace

Les miroirs et les reflets ont une grande importance dans notre vie. Ils nous permettent de voir le monde différemment, tout en le représentant exactement comme nous le percevons.

-> Besoin d’un architecte d’intérieur pour vos futurs réalisations ? Cliquez ici 

Votre projet.

Il est facile de savoir si un objet est beau ou non. Si cet objet nous plaît. Les magazines sont remplis de belles images d’appartements et de villas tous plus sublimes les uns que les autres. La plupart vous seraient invivables.

Notre volonté en tant architectes d’intérieur s’est mue en obsession : vous accompagner dans la conception d’un habitat qui sera la stricte extension de ce que vous êtes.

Nous avons donc créé une page dédiée à vous aider dans la construction de votre projet d’architecture intérieur.

Cliquez sur « Découvrir » pour y accéder. 

Les nouvelles du pendu.

Le journal récurent et informel d’un bureau pas bien porté sur la poésie.