Accueil > Blog > Les valeurs essentielles du métier d’architecte intérieur.

Architecture

Les valeurs essentielles du métier d’architecte intérieur.

Par Alexis   •   17 novembre 2020   •   Partager :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Le pendu les valeurs essentielles en architecture interieur

L’architecte intérieur est un professionnel du service. Plus précisément du service intellectuel. Ses qualités de technicien ne sont véritablement pertinentes que lorsqu’elles s’appliquent à l’accompagnement de son client.

C’est un métier profondément humain.

« On n’est pas profs de yoga. »

L’architecte ne doit ni se soumettre ni s’imposer au maître d’ouvrage. Il ne s’agit pas d’un rapport de force, mais d’une réelle collaboration de deux ou plusieurs individus pour la bonne santé d’un projet. L’objectif définitif est toujours une réalisation saine et correspondante au cahier des charges du client. Le concepteur doit savoir avertir le propriétaire des encours économiques, techniques et esthétiques d’une décision ; quand ce dernier doit connaître ses priorités et avoir conscience du mode de vie qui lui convient le mieux.

Le lieu de vie doit rester le reflet de celui qui l’investit et traduire les désirs profonds de chacun des habitants– Charles Zana

-> Besoin d’un conseil ? Rendez-vous ici.

Architecte intérieur : un accompagnant.

L’architecte intérieur propose une prestation de service intellectuel. Il accompagne le maître d’ouvrage dans sa prise de décisions concernant son projet.  La qualité majeure et absolue de l’architecte doit être une obsession quasiment absurde à comprendre son interlocuteur.

Lors d’un projet, l’architecte doit devenir son client.

« Une agence en pleine créa, c’est un asile de zinzins. »

L’architecte intérieur doit s’imaginer vivre la vie de l’usager et se représenter toutes les actions qu’il engage au cours de sa vie dans le lieu. Bien sûr, il n’est pas médium. Nous le disions plus tôt, son obsession à vouloir comprendre pour qui il travaille est sa vraie compétence. Ça se concrétise notamment par le temps prit lors de l’étape d’avant-projet entre concepteur et maître d’ouvrage. Au sein de notre agence, notre introduction au rendez-vous dédié au cahier des charges est très simple.

« N’hésitez pas à vous engueuler devant nous.
Ça nous aide à comprendre quelles sont les frictions que votre environnement génère sur votre relation. »

-> Notre agence d’architecture pourrait vous aider dans la réalisation de votre projet, cliquez ici.

Le maître d’ouvrage joue un rôle majeur.

« Il s’agit tout de même de sa maison et de son argent. »

Le rôle de l’architecte intérieur est de donner les clés de compréhension du projet au maître d’ouvrage. C’est toujours le client qui décide, qui acte. L’architecte intérieur est présent pour proposer une vision d’ensemble, trouvant le bon équilibre entre esthétisme et usage. Dans la finalité, être capable d’expliquer les tenants et les aboutissants de chaque décision que doit prendre le propriétaire. Un architecte se doit d’éduquer convenablement son client afin qu’il soit capable de faire les bons choix concernant son projet.

Un article qui pourrait vous intéresser : Architectes et décorateurs, des créateurs d’intérieurs aux rôles  distincts  

Comment appréhender la relation à l'architecte ?

1. Avant tout(e) chose,

Le maître d’ouvrage doit définir ses attentes et le niveau d’implication qu’il compte investir dans son projet.
L’architecte intérieur, comme l’architecte, est un professionnel de service ; il va travailler pour vous, et parfois avec vous.  

Un service doit être agile et malléable par design. C’est votre besoin qui doit déterminer la relation avec le professionnel. 

Plus vos attentes seront claires, plus votre relation avec l’architecte sera seine. Vous réduirez grandement l’effet « Ça paraissait pourtant évident ! » ou encore « On ne s’était pas dit qu’on partait là-dessus ? »

Nous vous invitons à porter une oreille particulièrement attentive aux solutions « toute faites » et aux méthodes trop strictes. Attention à ne pas vous faire imposer des solutions dont vous n’avez pas besoin par un simple principe d’habitude méthodologique. Il s’agit de votre argent. Les bons comptes font les bonnes relations.

-> Besoin d’un conseil ? Rendez-vous ici.

2. Vous recrutez un professionnel autant qu’un être humain.

Attention à l’excès de zèle dans l’exercice de votre rôle en tant que maître d’ouvrage.

Vous faites appel à un professionnel pour ses compétences. Prenez garde à ne pas être trop intrusif ou trop pressant dans la méthode de travail du concepteur. Vous devez faire valoir vos intérêts, mais vous devez également penser à ceux des personnes en face de vous. Lorsque l’on fait appel à un professionnel exerçant un métier de service, on attend de la personne en face de nous qu’elle donne le meilleur d’elle-même. N’oubliez pas de la considérer dans sa personnalité comme dans son emploi du temps. Il ne s’agit pas de s’imposer comme Khalife à son Grand Vizir. C’est une relation humaine avant tout.

3. Nous avons terminé de discuter comme des bisounours, parlons justice.

La profession d’architecte d’intérieur n’est pas réglementée. Par définition, n’importe qui peut utiliser ce nom. Plusieurs formations, notamment en ligne (pas uniquement) profitent allègrement de cette situation. Mais soyons honnêtes, l’école qu’a bien pu faire le professionnel en face de nous ne nous intéresse que très peu. Ce qui nous intéresse ce sont les résultats et d’être protégé en cas de litigePour savoir ce que dit la loi sur l’assurance décennale, consultez cet article.

En gros, assurez-vous que le professionnel est titulaire d’une Assurance Décennale et d’une Responsabilité Civile professionnelle.

En bref.

C’est un métier profondément humain.

« On est pas profs de yoga. »

Comprenez par là qu’il est important de considérer la relation avec respect, confiance et intensité. Depuis plusieurs années, nous voyons se développer le champ lexical du bien-être et la spiritualité dans notre profession.

Ça nous énerve. Nous ne sommes pas conférenciers sur la bienveillance et le quinoa. Nous travaillons à construire l’habitat dans lequel vous aimerez vivre votre vieNous souhaitons ramener l’ergonomie et l’élégance au centre du sujet Architectural. 

Nous croyons fermement que notre mission est de vous offrir un habitat dans lequel vivre est un plaisir et une fierté au quotidien.

“ Une cravate bien nouée, c’est rarement relatif à de la bienveillance, mais toujours du plaisir de se sentir élégant. “ Alexis Jondot

Lors d’un projet, l’architecte doit devenir son client.

« Une agence en pleine créa, c’est un asile de zinzins. »

En agence, il n’est pas rare de voir un collaborateur allongé sur le sol avec un mètre ruban déroulé à côté de lui. Il mesure un truc, personne ne lui demande quoi exactement parce que c’est forcément important. Parfois on mesure la taille de nos jambes jusqu’aux hanches. « Ça mesure combien un tiroir déjà ? ».

On mesure 50 cm en écartant les mains ; on le fait sur le mètre d’un collaborateur parce qu’on a oublié le nôtre. Puis on traverse les bureaux pour montrer à un autre collègue que nous avions raison : il n’y a vraiment pas moyen de faire rentrer une penderie là-dedans. C’est trop court, sauf si on oublie les portes.

Chez nous on fait ça avec beaucoup de rap, au volume assez élevé. Parce qu’on aime ça. Hormis le rap, toutes ces excentricités servent un objectif : mesurer l’Humain pour que tous les projets soient le reflet de ceux qui l’habiteront.

Le maître d’ouvrage joue un rôle majeur.

« Il s’agit tout de même de sa maison et de son argent. »

On va dire que c’est suffisamment éloquant comme ça.

-> Besoin d’un architecte d’intérieur pour vos futurs réalisations ? Cliquez ici 

Votre projet.

Il est facile de savoir si un objet est beau ou non. Si cet objet nous plaît. Les magazines sont remplis de belles images d’appartements et de villas tous plus sublimes les uns que les autres. La plupart vous seraient invivables.

Notre volonté en tant architectes d’intérieur s’est mue en obsession : vous accompagner dans la conception d’un habitat qui sera la stricte extension de ce que vous êtes.

Nous avons donc créé une page dédiée à vous aider dans la construction de votre projet d’architecture intérieur.

Cliquez sur « Découvrir » pour y accéder. 

Les nouvelles du pendu.

Le journal récurent et informel d’un bureau pas bien porté sur la poésie.